Retour

Gorczański Park Narodowy

Parc National de Gorce

Parc National de Gorce
Poręba Wielka 590, Poręba Wielka Subrégion touristique: Beskidzki
tel. +48 183317207
fax. +48 183317207
gpn@gorcepn.pl http://www.gorczanskipark.pl
Poręba Wielka 590
Espaces naturels: services: Emplacement pour bivouac, Emplacement pour feu de camp, Tour d'observation, Vues panoramiques, Panneaux d'information, Canopy, Abri
Types d’attractions naturelles: Montagne (chaîne), Forêts, Parques nationaux, Monument naturel, Vue naturelle
Dans ce bâtiment il y a des beacons
Les moyennes montagnes sont très attrayantes pour les visites touristiques, et les nombreux sentiers et chemins sont tellement diversifiés que chacun en trouvera un qui lui plaît.
Le Parc National de Gorce couvre par son étendue la partie centrale et septentrionale-orientale du massif des Gorce qui font partie de Beskid Occidental. Le Parc a été créé en 1981 et il est surtout formé de deux crêtes principales allant de Turbacz (1310 mètres d’altitude) vers la cime Gorc (1228 mètres d’altitude) et vers la cime Kudłoń (1276 mètres d’altitude). L’élévation la plus haute du parc est celle de Jaworzyna Kamienicka (1288 mètres d’altitude). Ces montagnes pas très hautes, sont très intéressantes du point de vue de paysage et de nombreux itinéraires et sentiers sont très nombreux de sorte que chacun trouvera son bonheur ici. Le territoire a commencé à faire partie du réseau Natura 2000 parce que des espèces rares des oiseaux y sont présents : Grand coq de bruyère, pic à dos blanc, chevechette d’Europe et chouette de l’Oural. Les montagnes sont couvertes par de magnifiques forêts qui sont des restes de la forêt vierge de Karpaty. Les forêts mixtes se trouvant dans la partie basse et appelées la hêtraie, sont la partie la moins transformée par l’activité de l’homme. Vous pouvez y trouver des hêtres et des sapins. Le Botrychium lancéolé (Botrychium lanceolatum) est une particularité florale – c’est une fougère endémique et menacée par la disparition. Egalement de grands prédateurs tels que le loup, le lynx et de nombreux mammifères ongulés sont présents ici. Dans de vieux arbres, les oiseaux forment leurs nids ; parmi eux des espèces rares tels que hibou grand-duc et grand coq de bruyère et les prairies fleuries résonnent de bourdonnement des insectes. C’est la salamandre terrestre, très nombreuse ici, qui est le symbole du parc. Cependant le signe de reconnaissance de Gorce sont les clairières – le résultat des traditions bergères de la région qui remontent au XVe siècle. Elles créent parmi les complexes forestiers de „troués” pittoresques et amples qui garantissent les vue splendides. Parfois elles créent des suites et les itinéraires qui passent à travers sont particulièrement panoramiques. Les chalets en bois qui restent sur les alpages en tant que vestige de pâturage des moutons, s’ajoutent au charme de ces terrains. Certains parmi eux ont été restaurés comme par exemple ceux de clairières Mostownica, Jonkówki et Wzorowa. Sur le territoire du parc ils existent aussi des affleurements rocheux et des éboulements. C’est du coté nord que l’on peut en voir le plus notamment en parcourant l’itinéraire noir de Lubomierz.
Lire Lire